Sélectionner une page

La Chambre des Communes du Canada vient d’annoncer la création d’un comité spécial dédié aux relations économiques avec les Etats-Unis. L’initiative fait suite à l’Executive Order signé par Joe Biden en tout début de mandat, mettant un terme au projet d’oléoduc Keystone XL. La gouverneure du Michigan, Gretchen Whitmer, a par ailleurs ordonné à Enbridge de mettre un terme à l’activité de la Ligne 5, un pipeline qui ferait courir un risque de pollution important à la région des Grands Lacs. La controverse entourant ces deux projets n’est pas récente. Le Canada, qui réalise des transactions commerciales avec les Etats-Unis estimées à 1,5 Mrds $ par jour, semble très préoccupé par la politique du « Buy American » mise en place par Joe Biden et qui pourrait nuire à ses intérêts commerciaux.
Le comité sera constitué de 12 membres et pourra auditionner des experts, des ambassadeurs, des représentants de cabinets ministériels et toute personne susceptible d’apporter une contribution significative à la problématique évoquée.
Le Canada dispose déjà d’un comité spécial au modèle similaire, qui concerne la Chine et qui a été mis en place au début de 2020.

Partager l'article :