Sélectionner une page

Un projet d’Executive Order serait actuellement en circulation au sein du gouvernement américain pour quitter le GPA (Government Procurement Agreement) si cet accord n’est pas remodelé à l’avantage des Etats-Unis.

Le GPA, qui ouvre à ses signataires des marchés publics transparents et sans discrimination, représente un marché de 837 milliards $ aux Etats-Unis. En cas de retrait, les entreprises – européennes notamment – seraient assujetties au Buy American Act qui les exclurait de fait de la commande publique, sauf si elles bénéficient d’une dérogation.

Partager l'article :