Sélectionner une page

Les Sénateurs républicains Marco Rubio et John Cornyn, associés à Elizabeth Warren (démocrate), vont tenter de faire adopter un nouveau projet de loi visant à protéger les entreprises américaines de la censure chinoise qui se pratique aux Etats-Unis. Le texte prévoit la création d’un groupe de travail intergouvernemental placé sous l’égide du National Security Council, chargé de relever les attaques et mesures d’intimidation envers les entreprises et les citoyens américains et d’y remédier. Le groupe aura pour mission d’élaborer un rapport et des recommandations, destinées en particulier aux secteurs de la presse et de l’industrie cinématographique dans lesquels la liberté d’expression est fondamentale.
Les entreprises et individus ayant témoigné leur soutien au mouvement démocratique à Hong Kong, à la défense des Ouighours et à l’indépendance de Taiwan ont en effet souvent dû s’amender pour pouvoir poursuivre leurs activités avec la Chine. L’Europe et la France (Dior, BNP Paribas…) ont également été touchés par ce phénomène auquel aucune réponse collective n’a été, semble-t-il, apportée.

Partager l'article :